6 questions à Nicolas Oyarbide, Groupe Pichet

Simplifier, sécuriser et enrichir le quotidien des occupants : telle est l’ambition du Groupe Pichet, acteur majeur de l’immobilier en France depuis plus de 30 ans. Un quotidien qui a pris une toute autre ampleur cette année en raison de la pandémie de Covid-19, qui a maintenu à domicile une majeure partie de la population, et au cours de laquelle les entreprises ont dû faire preuve d’adaptation et d’innovation comme jamais auparavant.

Interview avec Nicolas Oyarbide, Responsable Expérience Client du Groupe Pichet
  1. Quelle est la vision du Groupe Pichet en matière d’automatisation de la maison ?

Au-delà de définir une vision, nous nous interrogeons sur les enjeux auxquels le logement de demain devra répondre. Si ces derniers varient peu, les réponses en revanche s’étoffent, et l’internet des objets en fait partie. Notre approche marché s’articule autour de 3 axes principaux :

La Maîtrise énergétique : pendant longtemps il s’agissait d’un enjeu de budget du foyer. Désormais s’y ajoutent les impacts environnementaux. La gestion intelligente des fluides au moyen de capteurs, d’actionneurs et d’algorithmes permet d’optimiser ces dépenses sans sacrifier son bien-être.

La Sécurité : nos résidents ne peuvent pas tous financer un service de télésurveillance. Nous cherchons donc des solutions pour renforcer l’intégrité des biens et des personnes, que nous pouvons inclure dans le prix de nos appartements, sans surcoût. Là aussi, l’IoT offre des solutions réalistes, compromis entre sécurité et contrainte économique.

Le Confort : la crise sanitaire de 2020 nous a fait collectivement prendre conscience que nous passerons de plus en plus de temps à notre domicile. Tout ce qu’offre la technologie comme bien-être au quotidien est donc à considérer.

  1. Quand et comment avez-vous décidé de mettre en place une solution connectée ?

Le Groupe Pichet affiche une croissance régulière, qui le positionne désormais en 5ème place des promoteurs résidentiels. Ce succès était anticipé depuis plusieurs années. Ainsi, offrir de nouveaux services contribue à « tenir notre rang », notamment être acteur des nouveaux usages dans les logements collectifs.

Par ailleurs, le Groupe Pichet est un promoteur intégré, c’est-à-dire qu’à son métier de promoteur s’agrègent notamment l’administration de biens et l’exploitation hôtelière. Le service est donc dans notre ADN. D’une certaine manière, notre service Pichet & Co est un service « de plus ».

Le projet a démarré en 2017 et est devenu une réalité pour nos clients en 2019.

  1. Quelle est l’étendue du parc de logements connectés Pichet à ce jour ?

En septembre 2020, une quinzaine de résidences livrées ou à livrer sont équipées de notre service de logement connecté Pichet & Co.

  1. Quels sont les moyens mis en place pour assurer votre transformation digitale  et quelle est votre politique d’innovation ?

Notre Direction informatique est en charge de la digitalisation de nos métiers, et il s’agit de sa mission première. Une partie de nos métiers est encore trop peu outillée, notamment face à l’augmentation des volumes liée à notre croissance.

De plus, notre Direction informatique inclut une équipe innovation dont le rôle est de faire émerger de nouvelles solutions pour nos métiers, et de l’appétence au digital en interne. Mes collègues échangent avec les collaborateurs du Groupe, identifient des leviers d’optimisation et sondent leur portefeuille de partenaires pour trouver la bonne solution. Ils mènent alors un proof of concept. Si celui-ci est concluant, l’expert informatique du métier en question prend le relais pour industrialiser cette bonne pratique.

  1. Comment l’entreprise Overkiz vous aide-t-elle à répondre aux nouveaux usages en matière de logement connecté ?

Overkiz fournit la solution technologique sur laquelle repose notre service Pichet & Co. Nous maîtrisons l’expérience client et l’application mobile, Overkiz se charge du pilotage des objets connectés.

Nous voulions nous concentrer sur les résidents, et déléguer en toute sérénité la complexité des protocoles radio. Par ailleurs, nous avions besoin d’un partenaire solide, qui saurait tenir ses engagements sur le temps long du Promoteur. Overkiz nous apporte ainsi quelques certitudes dans un marché qui évolue encore beaucoup.

6. Quels sont les projets de l’entreprise pour les mois et les années à venir en matière d’innovation technologique ?

Nos chantiers sont axés autour de 2 sujets majeurs :

  • toujours plus de maîtrise dans le cycle de vie d’un programme immobilier
  • une meilleure expérience client :
    • via notre espace client, qui se veut le plus exhaustif et pédagogique possible
    • mais aussi une circulation plus rapide et plus claire de l’information client au sein de nos équipes

Le Groupe Pichet en quelques chiffres

1 500 collaborateurs
12 directions régionales
1,3 milliards d’euros de volume d’activité

Commentaires (0)

Hide Show

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CALL ME BACK