5 bonnes raisons d’investir dans l’Internet des Objets

Après une année 2017 pleine de promesses et une année 2018 au cours de laquelle des questions d’ordre technique (notamment liées à la sécurité et au respect de la vie privée) ont ralenti la progression de l’Internet des Objets, 2019 s’annonce comme l’année du décollage définitif de ces technologies facilitatrices et fédératrices. Voici donc 5 bonnes raisons d’investir dans l’IoT.

1 – L’avenir s’annonce radieux pour l’IoT

Dans son guide semi-annuel des dépenses de l’Internet des objets, IDC (International Data Corporation) indique que celles-ci devraient atteindre 745 milliards de dollars en 2019 (+15,4% par rapport à 2018). Quand on évoque les objets connectés, beaucoup pensent à la montre connectée, aux volets roulants commandés par smartphone ou à la cafetière qui se met en route à heure programmée… Mais le bien-être et le confort personnels ne sont pas les seuls enjeux de l’IoT. Du côté des entreprises, notamment dans l’Industrie, de larges perspectives s’ouvrent.

Pour Carrie MacGillivray, Vice Présidente Internet des Objets et Mobilité chez IDC :

« Le nouveau chapitre de l’IoT ne fait que commencer, et nous assistons à un passage de l’automatisation physique grâce au numérique à l’automatisation et à l’amélioration de l’expérience utilisateur dans un monde connecté. »

Les cas d’usage qui connaîtront les investissements les plus importants en 2019 sont motivés par les leaders des dépenses de l’industrie: fabrication (100 milliards de dollars), gestion des actifs de production (44,2 milliards de dollars), smart home (44,1 milliards de dollars) et gestion du fret (41,7 milliards de dollars). Et l’on peut aussi évoquer le bâtiment, car c’est sans doute au niveau de ce dernier que les progrès seront les plus visibles. En effet, outre l’aspect domotique destiné à apporter confort et bien-être dans un logement, des points plus cruciaux, comme la gestion de l’énergie, peuvent être intégralement pris en charge par l’IoT : optimiser les consommations, les mettre en relais, les partager, alliant ainsi transition numérique et transition écologique, considération collective de l’environnement et économies individuelles.

2 – Valoriser ses services et savoir-faire

Sur un marché des biens de consommation de plus en plus concurrentiel, connecter un produit le valorise. Par de nouveaux cas d’usage, par des bénéfices directs pour les consommateurs mais aussi pour la marque. Proposer des solutions de connectivité n’est plus un critère différenciant. C’est de ne pas le faire qui est un frein au marché.

Si l’on prend l’exemple des fabricants du secteur thermique, d’ici quelques années le chiffre d’affaires généré ne le sera sans doute plus grâce au hardware, mais grâce aux algorithmes capables de permettre le confort thermique, à bilan énergétique économe. La question n’est donc plus de savoir comment je connecte mes produits ou ma marque, mais comment je valorise la connectivité autour de nouveaux services et usages pour mes clients.

3 – Générer de nouveaux revenus

Au regard des disciplines et des métiers directement impactés par les progrès de l’IoT, un futur sans objet connecté semble désormais inconcevable. La domotique est une véritable plus-value, notamment pour les promoteurs immobiliers, qui proposent désormais des « produits à services ajoutés » (product as a service). Plus qu’un gadget destiné à l’amélioration du confort de vie, l’IoT est intégré dès la construction du bâtiment et influe directement sur la conception même de ce dernier. Et il en va de même dans de nombreux secteurs : courtiers, assureurs et plus généralement les prestataires de services sont concernés par l’évolution des technologies analytiques et prédictives.

4 – Collecter des informations pour dynamiser son business modèle

En se tournant vers l’IoT, les entreprises peuvent collecter sans effort des données ciblées qui vont leur permettre de diversifier leur sources de revenus tout en favorisant l’engagement et la fidélité de leurs clients. Elles seront ainsi capables de répondre plus rapidement à leurs besoins, favorisant la satisfaction et l’expérience utilisateur.

5 – Rationnaliser les usages et favoriser les comportements éco-responsables

Les enjeux d’économies d’énergie et de préservation de la planète sont désormais cruciaux. En rationnalisant les usages liés à la mobilité ou la consommation par la collecte, la gestion et le partage des données et en misant sur l’interopérablité des objets et des technologies, les entreprises peuvent mettre en
évidence les gaspillages et proposer des solutions concrètes pour y remédier. Quelques exemples :

  • Mettre en relation une voiture électrique avec le réseau pour qu’elle partage son stockage d’électricité
  • Stopper la machine à laver pour éviter de mettre en route une centrale au charbon.
  • Ne pas mettre en route l’éclairage public, alors qu’il n’y a personne dans la rue
  • Ne pas allumer le chauffage alors qu’on est à 50km de la maison

Alors certains craindront peut-être un phénomène spéculatif, d’autres redouteront sans doute d’éventuelles failles de sécurité nuisibles au développement de l’IoT, mais qu’ils se rassurent :

  • Les failles de sécurité se raréfient avec le temps grâce à l’investissement, l’innovation et le professionnalisme des fabricants
  • Les bulles spéculatives ont toujours existé, accompagnées par la crainte de l’éclatement de la bulle internet. Pourtant, cela n’a en rien nuit au développement d’Internet, indispensable aujourd’hui.

L’IoT est donc voué à se développer, avec l’apport de l’Intelligence Artificielle et d’autres technologies encore. Investir dans l’IoT aujourd’hui semble alors couler de source… numérique!

Commentaires (0)

Masquer Afficher

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Innovations
Services connectés : quelle valeur ajoutée pour l’entreprise ?
La transformation numérique des entreprises passe désormais principalement par l’internet des objets, et la valeur de ce...
jeu. 17 octobre 2019
Innovations
Les clés pour réussir le déploiement d’une solution IoT
Ce n’est plus un doux rêve ou une ambition futuriste : l’IoT se démocratise et fait l’objet de toutes les attentions dans...
lun. 7 octobre 2019
Avis d'experts
6 questions à Olivier Finot, Groupe Atlantic
Fondé en 1968, le Groupe ATLANTIC conçoit, fabrique et commercialise un ensemble de solutions de confort thermique pour les...
lun. 23 septembre 2019
Tendances marché
Bâtiments intelligents : une solution pour favoriser la transition énergétique
Les modèles de construction des bâtiments tiennent désormais tous compte de la performance énergétique de ces derniers....
ven. 20 septembre 2019
Cas clients
Immobilier : les promoteurs à l’ère du logement connecté
Ecologique, adaptable, sécurisé et connecté au sein d’un bâtiment intelligent: c’est ainsi que les Français* imaginent le...
lun. 29 juillet 2019
Innovations
Overkiz au service des bâtiments connectés
Collecter, récolter, transmettre, analyser et communiquer les données : terminé le bâtiment "coquille vide", désincarné....
mer. 26 juin 2019
Innovations
Quelle box domotique Overkiz choisir ?
Vous souhaitez piloter des équipements chez vous ou à distance ? Créer des scenarios intelligents, connecter de nouveaux...
mer. 19 juin 2019
Avis d'experts
Rencontre avec… Antoine AUBERT, Responsable R&D et Innovation Overkiz
Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en Instrumentation Automatique et Informatique, Antoine Aubert est Responsable R&D au...
ven. 14 juin 2019
Tendances marché
Usages, tendances et bonnes pratiques dans l’IoT en 2019
Après une année 2018 jugée plutôt calme, et sur un marché européen global de l'IoT en grande forme (19,8% de croissance...
mer. 15 mai 2019
Cas clients
Les écoles parisiennes à l’heure de l’IoT
Réduire de 30% les consommations énergétiques et d'émission de CO2 dans 140 écoles : un pari ambitieux qu'a su relever en deux...
lun. 13 mai 2019
CALL ME BACK